Au début de l'année 2013, la maison d'édition française L'Harmattan publiait le premier essai de Marc Pronovost portant sur l'art social. C'est suite à la recherche et aux entrevues dans le cadre de l'écriture de cet essai que Marc a eu l'idée de ce qui allait devenir B21.

L’art social peut être un vecteur efficace de développement humain et social soutenable à la fois dans les sociétés du Nord et du Sud. En faisant la promotion du renforcement de certaines compétences, telles que l’empathie, la confiance en soi et surtout l’intelligence émotionnelle, les acteurs travaillant à ces projets évitent de proposer des projets de développement clé-en-main, étrangers aux sociétés touchées. L’art social permet aux individus de devenir les acteurs du changement au sein de leur société, à travers des projets menant vers un développement humain et social soutenable. Le Cirque du Soleil est un exemple parlant de ce type de projets de développement.

L’évaluation systématique des projets d’art social en développement n’étant pas chose courante, il est difficile de comprendre la spécificité de ces projets et de leurs impacts. L’adaptation de la méthode Arts-Based Research permettrait de développer un modèle d’évaluation prenant en compte la nature particulière de ces projets.

Le livre est disponible en ligne, en format électronique et papier, sur le site de l'éditeur, L'Harmattan. Il est aussi disponible sur demande aux bureaux de B21.